LA RÉFLEXOLOGIE PLANTAIRE C’EST QUOI ?

IMG_5513rond

La Réflexologie Plantaire est une technique précise de digitopression qui considère le pied comme la représentation fidèle du corps humain, de tous ses organes et glandes.

Elle a pour objectif entre autres, de relaxer, de rétablir l’homéostasie, d’améliorer la circulation sanguine et d’agir sur tous les symptômes liés au stress par la stimulation des points réflexes correspondants. Définition Réflexo33

La réflexologie est une technique naturelle qui vise à rétablir notre équilibre (appelé homéostasie). Elle part du principe que sous et sur le pied se trouvent les différents organes et glandes.

Des pressions précises et rythmées sur les zones , dites zones réflexes permettent d’une part de localiser les tensions et d’autre part de rétablir l’homéostasie.

Chaque symptôme présent est relié à la personne entière , il est le reflet d’un dérèglement qui peut avoir des causes multiples .  C’est pourquoi une séance de réflexologie s’intéresse à l’ensemble de l’organisme pour localiser ses faiblesses , ses déséquilibres et améliorer le terrain général.

La réflexologie plantaire n’est pas un massage du pied mais s’apparente aux techniques du shiatsu ou de l’acupuncture.

5b834d8b

Comment ça marche?

Elle agit sur différents systèmes :

Sur le système nerveux  : les pressions sur les zones dites réflexes provoquent des stimuli envoyés au corps via le système nerveux. En agissant sur le système nerveux autonome (SNA) la réflexologie équilibre ses deux composants: le système parasympathique qui rentre en activité principalement pendant les périodes de repos et le système sympathique qui est lié aux processus entraînant une dépense d’énergie :

Sur le système circulatoire :

Sur le système circulatoire : les pressions favorisent le retour veineux et donc la circulation générale.

Sur le système endocrinien : les stimuli sur le pied provoque une réaction de l’hypophyse qui produit par réaction une quantité plus ou moins importante d’endorphines qui ont un rôle sur l’antalgie et la baisse des troubles nerveux.

Les autres systèmes physiologiques : respiratoire, digestif , urinaire, lymphatique … sont aussi sollicités dans une séance.

2436608065_c3f5b334ba_o

Histoire de la Réflexologie 

La réflexologie plantaire est un art millénaire, les Incas la pratiquaient et la considéraient comme un art sacré. On a retrouvé en Egypte un bas- relief vieux de plus de 2500 ans avant J.-C. représentant plusieurs thérapeutes traitant par le massage des pieds et des mains.

Le traitement par pression sur des points réflexes au niveau des pieds était connu en Chine et en Inde il y a plus de 5000 ans.

L’identification des points sensibles a donc été étudiée bien avant l’acupuncture. 2500 ans avant J.-C., les médecins chinois avaient découvert qu’une énergie (appelée Qi en chinois prononcée tchi) circule dans le corps de façon permanente. Cette énergie passe par des trajets précis appelés méridiens ou lignes d’acupuncture. Il existe en effet un rapport étroit entre la réflexologie et l’acupuncture.

Les civilisations orientales pratiquent depuis toujours cette médecine préventive.

 En Occident, il faudra attendre 1913 pour que le docteur William Fitzgerald introduise la réflexologie. Il découvre que la pression de certains points du pied a des répercussions sur des zones précises du corps. Partant de ce constat, il établit le concept de “théorie des zones” et divise le corps en dix zones d’énergie.

Son assistante, Eunice Ingham, a amélioré et vulgarisé sa théorie. Elle est l’auteure du premier traité de réflexologie moderne, dans lequel elle établit une cartographie détaillée des pieds.

La méthode Ingham est toujours la base de l’enseignement en réflexologie.

Cartographie établie par Eunice Ingham (Réflexo 33)